Addictions

190,00 TTC

Modalités : Application de formation Toccata et classes virtuelles

Durée de la formation : 14h

Public ciblé : Auxiliaires de vie

Financement :

Vous êtes salarié(e) du particulier employeur ?

Grâce à IPERIA, bénéficiez de 58h de formations gratuites et rémunérées.

Télécharger le bulletin d’inscription pour les Auxiliaires de vie et les Aides ménagères 

Catégorie : Étiquette :

Description

Objectifs de la formation :

À l’issue de la formation, l’apprenant sera en mesure de comprendre les conduites addictives et d’adapter au quotidien ses actions, ses attitudes et ses comportements face à une personne présentant une addiction. Il sera également capable de collaborer efficacement avec tous les acteurs en vue d’assurer la continuité de l’accompagnement.

Savoirs :

  • L’addiction et la conduite addictive : définitions et repères.
  • Les notions de dépendance et de perte de liberté.
  • Les différentes formes d’addictions, les comportements associés et les conséquences sur la santé.
  • Le sevrage, l’état de manque et la rechute.
  • Les répercussions des conduites addictives sur la vie quotidienne et sur l’entourage.
  • Le rôle et les limites professionnelles de l’assistant de vie dans la relation d’aide.
  • La démarche de projet personnalisé et les principes fondamentaux de la bientraitance suivant les recommandations de la HAS/ANESM.
  • Le recueil d’informations et la démarche d’observation : objectifs, méthodes et outils.
  • Le rôle des aidants et/ou des professionnels intervenant au domicile et le travail en équipe : la coordination, le partage d’informations et l’alerte.
  • Les fondamentaux de la communication interpersonnelle : l’écoute active, le questionnement et la reformulation.
  • Les dispositifs de soutien institutionnels et associatifs pour la personne et les aidants.

Savoir-faire : 

  • Analyser les impacts des différentes formes d’addictions sur son accompagnement.
  • Repérer les signes d’une addiction ou d’un état de manque et alerter.
  • Assurer par différents canaux de communication la transmission des informations utiles aux interlocuteurs appropriés.
  • Co-définir ou redéfinir avec la personne et/ou l’entourage proche les objectifs et les modalités d’accompagnement, en lien avec les actions des autres professionnels intervenant.
  • Adopter une posture et une communication adaptées à la situation et aux capacités et aux besoins de la personne.
  • Ajuster son accompagnement en fonction de l’évolution de la situation et des besoins de la personne.
  • S’informer sur les addictions et actualiser ses connaissances via les relais d’information appropriés.

Savoir-être : 

  • Être à l’écoute
  • Être attentif aux réactions de la personne
  • Être dans une juste proximité
  • Être non jugeant

Informations complémentaires

actualité

sap