Aidant Familial salarié

290,00 TTC

Modalités : Application de formation Toccata et classes virtuelles

Durée de la formation : 21h

Public ciblé : Auxiliaires de vie et Aidants Familiaux salariés

Financement :

Vous êtes salarié(e) du particulier employeur ?

Grâce à IPERIA, bénéficiez de 58h de formations gratuites et rémunérées.

Télécharger le bulletin d’inscription pour les Auxiliaires de vie et les Aides ménagères 

Catégorie : Étiquette :

Description

Objectifs de la formation “Aidant Familial salarié”

À l’issue de la formation “Aidant Familial salarié”,  l’apprenant sera donc en mesure d’assurer son rôle de proche aidant tout en préservant la relation qui le lie à la personne en situation de dépendance.

Devenir aidant, on ne s’y attend pas forcément, cela peut arriver du jour au lendemain à la suite d’un accident ou après l’annonce brutale d’une maladie…
Et même lorsqu’on a pu s’y préparer, on n’est jamais totalement prêt. Devenir aidant passe aussi par un apprentissage, avez-vous pensé à une formation d’aidants ?
Prendre le temps de se questionner sur son quotidien lorsqu’on apporte de l’aide à un proche, c’est important pour ne pas rester seul face à ses doutes.

Nous savons qu’aider régulièrement un proche fragilisé, du fait de son âge, d’une maladie ou d’un handicap peut bouleverser votre quotidien.
Vous souhaitez alors développer vos forces et vos compétences d’aidant dans le but d’apporter un meilleur accompagnement à votre proche ?
En fonction de certaines situations du quotidien, vous aimeriez trouver des réponses et mieux connaître les ressources que vous pouvez mobiliser ?

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, cette formation des aidants en ligne est donc faite pour vous !

Savoirs :

Définition du proche aidant et législation en vigueur.
Le rôle et les limites d’intervention d’un aidant salarié.

  • Les types d’aides possibles pour un proche aidant.
  • Les différents statuts des aidants.
  • Espace de travail – espace de vie privée.
  • La dimension affective et émotionnelle du rôle de l’aidant.
  • Les risques et facteurs d’épuisement de l’aidant.
  • Le droit au répit et les lieux ressources pour un proche aidant.
  • Droit du travail et droits de la formation pour un proche aidant.

Savoir-faire : 

  • Déterminer son rôle d’aidant en concertation avec le proche en situation de dépendance.
  • Repérer ses besoins et ses limites de son rôle d’aidant.
  • Adopter une communication et une attitude permettant de préserver la relation avec la personne aidée.
  • Instaurer des rituels et/ou des repères permettant d’organiser les différents temps d’accompagnement et les temps personnels.
  • Repérer son activité professionnelle et ses limites et se situer par rapport aux autres membres de la famille et aux autres intervenants.
  • Travailler en relation avec les différents intervenants au domicile.
  • Solliciter les aides financières et les dispositifs de soutien.
  • Identifier les tâches à déléguer.
  • Adapter sa communication avec la personne aidée.
  • En bref identifier ses besoins de professionnalisation pour développer ses compétences.

Savoir-être :

  • Premièrement être autonome
  • Deuxièmement être stable émotionnellement
  • Troisièmement être organisé

Informations complémentaires

actualité

sap