Autonomie

290,00 TTC

Modalités : Application de formation Toccata et classes virtuelles

Durée de la formation : 21h

Public ciblé : Auxiliaires de vie

Financements :

Vous êtes salarié(e) du particulier employeur ?

Grâce à IPERIA, bénéficiez de 58h de formations gratuites et rémunérées.

Télécharger le bulletin d’inscription pour les Auxiliaires de vie et les Aides ménagères 

 

Catégorie : Étiquette :

Description

Objectifs de la formation “Autonomie”

À l’issue de la formation “Autonomie” l’apprenant sera par conséquent en mesure d’identifier les spécificités et les particularités de la personne âgée autonome, mais également d’établir une relation de confiance et ainsi de contribuer au maintien de son autonomie et de sa qualité de vie.

Savoirs : 

  • Les représentations sociales du vieillissement.
  • La notion du « bien vieillir » et le vieillissement normal.
  • Les manifestations du vieillissement de la personne c’est-à-dire au niveau physiologique, moteur, psychologique et sanitaire.
  • La méthodologie de recueil d’informations.
  • Les techniques de questionnement.
  • Les outils et techniques de stimulation cognitive.
  • Les outils de mesure d’une perte d’autonomie : la grille AGGIR.
  • Les limites du rôle de l’employé familial auprès de la personne âgée et donc des différences avec le rôle et les limites de l’assistant de vie.
  • Les acteurs de la prévention de perte d’autonomie.
  • Les dispositifs d’aide pour les personnes âgées.

Savoir-faire :

  • Communiquer avec la personne âgée de façon adaptée au regard de son autonomie et de ses choix.
  • Recueillir les informations sur son parcours de vie comme par exemple ses habitudes et son rythme de vie.
  • Repérer les facteurs de stimulation et de motivation dans la planification de projets et d’activités.
  • Définir en accord avec la personne âgée autonome les modalités d’intervention à partir des informations recueillies.
  • Observer et repérer les signes précurseurs d’une perte d’autonomie tels que la nutrition, activité physique, mobilité, énergie, fatigue, force, cognition, humeur, relations sociales et environnement, chute, dépendance, polypathologie, polymédication.
  • Stimuler la personne âgée autonome mais aussi la solliciter dans toutes les activités du quotidien.
  • Orienter la personne âgée autonome vers les structures ressources si nécessaire.
  • En bref mettre en place les relais nécessaires en cas de perte d’autonomie.

Savoir-être : 

  • Premièrement être attentif
  • Deuxièmement être tolérant
  • Troisièmement être à l’écoute
  • Quatrièmement être observateur

Informations complémentaires

formation

PAMAPA21

actualité

sap